mardi 19 juin 2012

L'utilité des réseaux sociaux pour tester ses nouveautés


Les réseaux sociaux peuvent avoir de nombreuses utilités pour les marques notamment pour connaître l'avis des consommateurs et générer le buzz lors de la sortie de ses nouveaux produits.


Tassimo : un exemple à suivre 


Comme la déjà montré la marque Tassimo avec sa campagne de social media. Pour cela elle a choisit de recruter des ambassadeurs afin d'augmenter les ventes des machines et d'offrir aux consommateurs une expérience qui donne envie de racheter les T DISCs et de générer des recommandations positives auprès du coeur de cible.

Pour rappel, pendant quatre mois (de septembre à décembre 2011) un panel de 100 personnes bénévoles avaient été choisies et recrutées en fonction de critères sociodémographiques. Les candidats sélectionnés devaient alors remplir un questionnaire sur leur mode de vie et envoyer un message de motivation. Tassimo leur a prêté, pendant huit semaines, deux modèles de machines, accompagnées de 100 dosettes couvrant toute la gamme de boissons chaudes, ainsi que de 20 bons de réduction. Tout cela a généré pas mal de retombées sur le web certains allant même jusqu'à se filmer à l'ouverture du colis ou réaliser des tutoriels sur le fonctionnement des machines. On a pu également retrouver de nombreuses photos en situation et des avis sur des sites comme Darty ou Ciao, des blogs, des réseaux sociaux, comme Facebook ou encore les forums.
La phase ultime de cette campagne consistait au remplissage d'une grille d'évaluation par les ambassadeurs pour connaître leurs ressentis et celui de leur entourage. Ils devaient aussi consigner leurs publications sur le Web.Une expérience consommateur utile donc pour la marque Tassimo.

Voir le site dédié à la campagne : http://www.trnd.fr/tassimo


Adidas renonce à sortir un modèle :


A l'inverse mais dans un registre similaire d'obtention d'avis consommateurs, la marque Adidas a fait le choix de renoncer (à juste titre d'ailleurs) à sortir une paire de baskets qui fait polémique.


Les"JS Roudhouse Mid" devaient sortir en août prochain aux Etats-Unis

Sous la pression des internautes choqués (plus de 3000 commentaires négatifs sur la page Facebook de l'équipementier), Adidas a finalement renoncé à sortir sa paire de baskets JS Roudhouse Mid, assure le site de la chaîne américaine MSNBC

La cause : cette chaîne "offensante et inappropriée" selon les détracteurs qui rappellerait celles portées par les prisonniers américains et les esclaves. 

Comme le cite le site e-marketing.fr, la marque allemande s'est défendu en niant toute référence à l'esclavage. Pour cette dernière il s'agissait plutôt de faire un modèle original avec une accroche publicitaire ("Portez une paire de baskets si sexy que vous aurez besoin de les attacher à vos chevilles") censée faire parler de la marque auprès des amateurs des baskets de mode. Même pour générer le buzz cette campagne était vraiment ratée puisque les quelques internautes sur Facebook qui ne font pas référence à l'esclavage semblent trouver ces sneakers simplement moches. Un bad buzz pour la marque qui est bien dommage puisque sans ces chaînes, les chaussures sont pour ma part très appréciables. 



Voici donc un exemple de campagne réussit utilisant les réseaux sociaux pour connaître l'opinion des consommateurs et un autre exemple qui l'est moins. Adidas devrait toutefois vite rebondir puisque même si cette campagne n'a pas obtenu les objectifs souhaités par la marque elle aura au moins fait parler d'elle et tenter de se rapprocher de ses clients qui ne devraient pas lui en tenir rigueur. Cette campagne lui aura aussi permis de ne pas se lancer dans un projet voué à l'échec d'où l'utilité des réseaux sociaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire